Guerre

  • Thème 2 - Introduction : Formes de conflits et tentatives de paix dans le monde actuel

    Terminale, Histoire, Géographie, HGGSP Lycée, nouveaux programmes, Thème 2, guerre, guerres, paix
    Manuel: Nathan HGGSP Term

    Durant les années 1990, après l’effondrement de l’URSS et la fin de la Guerre Froide, l’illusion d’un nouvel ordre mondial pacifié fondé sur le droit et se développant dans le cadre de l’ONU a pu exister. Or, la fin de la guerre froide a vu la résurgence d’anciennes rivalités, la multiplication des conflits locaux et l’émergence de nouvelles conflictualités. Ces conflits prennent des forment variées dans leur nature, leur étendu et leur intensité.

     

    Durant les années 1990, après l’effondrement de l’URSS et la fin de la Guerre Froide, l’illusion d’un nouvel ordre mondial pacifié fondé sur le droit et se développant dans le cadre de l’ONU a pu exister. Or, la fin de la guerre froide a vu la résurgence d’anciennes rivalités, la multiplication des conflits locaux et l’émergence de nouvelles conflictualités. Ces conflits prennent des forment variées dans leur nature, leur étendu et leur intensité.

     

    Read More

  • Thème 2 - chapitre 1 - La dimension politique de la guerre : des conflits interétatiques aux enjeux transnationaux.

    Terminale, Histoire, Géographie, HGGSP Lycée, nouveaux programmes, Thème 2, guerre, guerres, paix
    Manuel: Nathan HGGSP Term

    La guerre semble indissociable du politique dans la mesure, ou dans sa forme traditionnelle, elle oppose deux entités politiques (des états, des empires, …).C’est en tout cas de cette façon que les grands penseurs de la guerre l’ont envisagée. Pour J.J. Rousseau: «La guerre est une relation, non pas entre l’homme et l’homme, mais entre l’État et l’État » (Du contrat social). Cette définition, cependant, ne prend pas en compte les guerres pré-étatiques ou les guerres entre un État et un groupe terroriste par exemple.

    La guerre semble indissociable du politique dans la mesure, ou dans sa forme traditionnelle, elle oppose deux entités politiques (des états, des empires, …). C’est en tout cas de cette façon que les grands penseurs de la guerre l’ont envisagée. Pour J.J. Rousseau: «La guerre est une relation, non pas entre l’homme et l’homme, mais entre l’État et l’État » (Du contrat social). Cette définition, cependant, ne prend pas en compte les guerres pré-étatiques ou les guerres entre un État et un groupe terroriste par exemple.

    Read More