FranceEmpire colonial français

  • Thème 3 - Chapitre 3 - Métropole et colonies

    exposition coloniale, Histoire, Métropoles et Colonies, Première, Lycée
    Manuel: Histoire-géo Belin 1ère

    Lorsque Bartolomeo de las Casas publie en 1540 son premier Mémoire, il y dénonce déjà des faits de « colonisme » de la part des européens, les Ibères en premier lieu, contre les peuples et civilisations latino- américaines, même si le conquistador Hernan Cortès considérait que sa première patrie était l’Amérique. Le terme de colonisation prend peu à peu le sens d’occupation d’une terre lointaine étrangère avec installation de colons, outre-mer. Cependant les différentes vagues de colonisation ont eu des visées, des objectifs et des idéaux très différents. Les motivations sont en fait complexes et changent au grès des époques et des sociétés. Au XIXe siècle, Français et Anglais surtout sont persuadés qu’ils sont chargés de civiliser le monde, ainsi que Kipling le rappelait : « le fardeau de l’homme blanc ». L’impérialisme ne s’est donc plus contenté de motifs économiques.

    Lorsque Bartolomeo de las Casas publie en 1540 son premier Mémoire, il y dénonce déjà des faits de « colonisme » de la part des européens, les Ibères en premier lieu, contre les peuples et civilisations latino- américaines, même si le conquistador Hernan Cortès considérait que sa première patrie était l’Amérique. Le terme de colonisation prend peu à peu le sens d’occupation d’une terre lointaine étrangère avec installation de colons, outre-mer. Cependant les différentes vagues de colonisation ont eu des visées, des objectifs et des idéaux très différents. Les motivations sont en fait complexes et changent au grès des époques et des sociétés. Au XIXe siècle, Français et Anglais surtout sont persuadés qu’ils sont chargés de civiliser le monde, ainsi que Kipling le rappelait : « le fardeau de l’homme blanc ». L’impérialisme ne s’est donc plus contenté de motifs économiques.

    Read More