Notice: Trying to get property of non-object in /home/reyser/www/templates/favouritedark/index.php on line 18
TICE

TICE

  • On joue ! Serious game en classe

    Article publié pour la première fois le 5 juin 2012

     

    Je vois fréquemment des références aux jeux sérieux sur les réseaux sociaux et depuis longtemps je voulais expérimenter cette approche pédagogique. Hélas, il existe peu de témoignages d’une utilisation de ces supports en classe. Les discours restent souvent au niveau du souhait ou de « ce que l’on pourrait faire ». Je me suis donc lancé en cinquième avec le jeu « Halte aux catastrophes« .

     Jouer en travaillant ou travailler en jouant.

    Ayant l’image d’un professeur sévère voir autoritaire mes élèves ont cru à une blague de mauvais goût dont je suis coutumier. Passé quelques instants, ils furent bien obligés de se rendre à l’évidence, ils étaient face à un jeu vidéo.

    L’activité (disponible ici) constitue mon accroche de cours (disponible ici) sur le chapitre consacré aux risques en 5ème. Le but du travail est de faire découvrir aux élèves les dispositifs préventifs et le coût matériel et humain d’une catastrophe. Pour que le jeu reste un travail, j’ai décomposé le travail en 3 temps. Le élèves doivent réaliser deux scénarios avat de compléter un graphique de synthèse sur la gestion des risques naturels.

  • Une petite entrée en matière: le BYOD

    Je n’ai pas expérimenté grand chose cette année et j’en donnerai peut être les raisons dans un billet ultérieur. J’ai quand même introduit un nouvel élément dans ma classe: le téléphone portable. Je sais c’est lamentable, démagogique et illégal (pour le coup c’est vrai).

    Je n’ai pas cherché à accorder à l’outil une place centrale dans la classe; je l’ai pensé comme complément dans certaines situations. Je ne l’ai pas non plus annoncé aux élèves à l’avance. Le premier usage a eu lieu lors de l’étude des portraits de Marie-Antoinette peints par Louise-Elisabeth Vigée Le Brun (l’activité est accessible sur mon site ). Il parait que lorsque l’on met en oeuvre des démarches pédagogiques cela entraîne forcément une baisse du niveau et des exigences!