Manuel: Nathan HGGSP Term
Terminale, Histoire, Géographie, HGGSP Lycée, nouveaux programmes, Thème 2, guerre, guerres, paix

Les guerres ne se terminent pas forcément par un traité de paix. Dans la plupart des conflits, la destruction ou la soumission complète de l’adversaire rend inutile de négocier la paix. Lors de la conquête de la Gaule par Jules César, la guerre s’arrête après la reddition de Vercingétorix ; aucun traité de paix n’est signé entre Rome et les Gaulois ; les territoires gaulois sont simplement annexés à Rome. En 1945, aucun traité de paix n’est signé entre les vainqueurs et les vaincus, seul un acte de reddition est signé.

Un traité de paix relève donc donc d’un autre rapport entre vainqueurs et vaincus. Il suppose que le vainqueur ne recherche pas la destruction de son adversaire mais seulement la victoire militaire. Il entraîne des négociations entre les deux camps : donc un dialogue fondé sur les rapports de force issus des combats.

Pour aller plus loin:

  • Un podcast de la Revue Conflits consacré à la constitution de la Diplomatie depuis les traités de Westphalie --> écouter
  • Le documentaire d'Arte "1648 - La paix de Westphalie" --> voir