frontières

  • Thème 3 - chapitre 1 - Tracer des frontières, approche géopolitique

    manuel: Nathan HGGSP

    Le plus ancien témoignage de l’existence d’une frontière entre deux états remonte au IIIè millénaire avant J.-C.. Il s’agit de la Stèle des Vautours (Louvre) qui commémore la victoire du roi Eannatum lors d’un conflit qui l’oppose à un rival pou la possession d’un territoire. Les frontières sont donc des éléments déterminants de l’existence internationale des États : elles permettent de délimiter les puissances. Elles sont donc des objets d’étude géopolitique par excellence.

    Le plus ancien témoignage de l’existence d’une frontière entre deux états remonte au IIIè millénaire avant J.-C.. Il s’agit de la Stèle des Vautours (Louvre) qui commémore la victoire du roi Eannatum lors d’un conflit qui l’oppose à un rival pou la possession d’un territoire. Les frontières sont donc des éléments déterminants de l’existence internationale des États : elles permettent de délimiter les puissances. Elles sont donc des objets d’étude géopolitique par excellence.

    Read More

  • Thème 3 : Étudier les divisions politiques du monde : les frontières Introduction : les frontières dans le monde d’aujourd’hui

    manuel: Nathan HGGSP

    Le terme de frontière désigne au XIIIè siècle, le front d’une armée ou une place forte faisant face à l’ennemi. Ce n’est qu’à partir du XIVè siècle que le terme se charge progressivement du sens de limites.

    En géopolitique, une frontière est avant tout une limite de souveraineté d’un état. En géographie, c’est une division de l’espace qui peut intervenir à différentes échelles et avoir différentes natures : frontières linguistiques, ….

    L’étude des frontières met en œuvre une multitude d’acteurs : les États, l’ONU, la Cour Internationale de Justice de La Haye, les populations frontalières, les populations migrantes, les entreprises (au premier rang desquelles les FTN) et les réseaux criminels.

    Le terme de frontière désigne au XIIIè siècle, le front d’une armée ou une place forte faisant face à l’ennemi. Ce n’est qu’à partir du XIVè siècle que le terme se charge progressivement du sens de limites.

    En géopolitique, une frontière est avant tout une limite de souveraineté d’un état. En géographie, c’est une division de l’espace qui peut intervenir à différentes échelles et avoir différentes natures : frontières linguistiques, ….

    L’étude des frontières met en œuvre une multitude d’acteurs : les États, l’ONU, la Cour Internationale de Justice de La Haye, les populations frontalières, les populations migrantes, les entreprises (au premier rang desquelles les FTN) et les réseaux criminels.

    Read More